Approche



Nos expériences de dirigeants et de consultants nous conduisent à combiner les savoir-faire de la sociodynamique, du coaching & des transformations culturelles.


L’Homme est au cœur de la performance des organisations. Pour lui permettre de donner toute sa mesure il faut d’abord l’aider à se libérer des conditionnements qui réduisent son champ d’action, culture personnelle et culture d’entreprise, et ensuite comprendre le champ des acteurs et leurs relations pour réussir la mobilisation (mise en mouvement) des équipes.


Les quatre temps de la démarche : révéler (mettre au jour) les conditionnements, ce qui permet de les critiquer puis de choisir la manière d’agir adaptée au contexte et aux objectifs et enfin mobiliser (soi-même et les équipes) pour changer les comportements et améliorer les performances.


La sociodynamique est une discipline de management portée par l’Institut de la Sociodynamique, issue des travaux de Jean-Christian Fauvet chez Bossard Consultants. C’est un langage de l’action qui aide les dirigeants à rendre les femmes et les hommes de l’entreprise porteurs et acteurs des projets. Le principe fondateur affirme que la performance résulte de la réconciliation des objectifs de l’institution ET des aspirations du corps social. Depuis le traitement des conflits sociaux jusqu’à l’entreprise responsabilisante et à la gouvernance durable, elle s’est adaptée pour élaborer des réponses aux besoins des dirigeants.


Le coaching, tel qu’enseigné à l’ESSEC, est un accompagnement individuel dans un contexte professionnel, visant un objectif de progrès comportemental. Il prend appui sur un modèle de psychologie scientifique comportementale et cognitive, qui analyse les comportements en travaillant sur les trois registres en interaction : les actes, les émotions et les pensées. Il permet de modifier son comportement, développer son intelligence émotionnelle et mieux comprendre la génération des comportements. Ainsi, le coaché confronté à de nouvelles situations sait choisir le comportement adapté en fonction du contexte et de ses objectifs.


Le diagnostic culturel met au jour les fondamentaux culturels qui fondent l’appartenance à une communauté, déterminent les comportements de ses membres et donc suscitent les résistances culturelles. Cette révélation permet ensuite de critiquer ces éléments au regard du contexte et des objectifs de performance poursuivis et de définir des fondamentaux nouveaux à substituer à certains anciens. Les dirigeants légitimes peuvent alors enclencher le projet de changement selon un processus de mobilisation sociodynamique classique.

contact : gilles.grange@colibriconseiletcoaching.com